De quoi avons-nous besoin pour plonger ?

Le matériel piscine.

C'est le seul matériel dont vous aurez besoin pour débuter.

  • Des palmes chaussantes.
  • Un masque qui doit tenir sur le visage, sans sangle, quand vous inspirez légèrement par le nez.
  • Une ceinture avec 3 ou 4 Kg de plomb munie d'une boucle en inox.
  • Un tuba d'une longueur max. de 30 cm et d'un diamètre d'environ 2 cm.

Vous trouverez des kits piscine pour moins de 100 euros. Surtout, achetez ce matériel dans un magasin de plongée.

La combinaison, les chaussons et les gants.

Ils vous protègent de l'eau froide. En effet, dans nos régions, la T° de l'eau varie entre 8 et 14°. Un costume de 8 mm d'épaisseur sera nécessaire pour vous protéger car dans l'eau, notre corps se refroidit bien plus vite que dans l'air.

Il existe plusieurs types de combinaison: humide, semi-étanche et étanche. Pour vos débuts, nous vous conseillons une combinaison humide d'une ou deux pièces d'au moins 8 mm d'épaisseur. Certains fabriquants les confectionnent sur mesure. La combinaison étanche coûte très cher. Elle est très efficace en hiver mais elle nécessite une bonne expérience de plongée.

La bouteille.

Les bouteilles peuvent avoir une contenance de 10, 12, 15 18 litres. Elles sont gonflées à 200 bars. Il existe des bouteilles pouvant supporter une pression de 300 bars mais rares sont les magasins de plongée équipés d'un compresseur suffisament puissant pour atteindre une telle pression. Pour augmenter la sécurité en plongée, il est préférable d'utiliser une bouteille équipée de deux sorties séparées pour vous permettre l'utilisation de deux détendeurs totalement indépendants.

Le détendeur.

Pièce principale de l'équipement, il est à traiter délicatement et doit être entretenu régulièrement par un spécialiste. Il est composé de deux parties: une qui se monte sur la bouteille (le premier étage) et l' autre qui se met en bouche (le second étage).

Le gilet.

Equipement de sécurité et de confort, il permet de se stabiliser (ni couler, ni flotter) de remonter facilement en surface et d'y rester sans efforts. Le plus souvent, les gilets sont munis de purges: une rapide haute (indispensable) et une basse. Un gilet pourvu de nombreux anneaux et mousquetons est pratique pour y accrocher les tables de plongée, la lampe, la boussole, etc...

Les instruments.

  • Les tables de plongées.
  • Le compas.
  • Le couteau ou la cisaille.
  • La lampe
  • L'ordinateur de plongée.

Les tables de plongées.

Les tables USN 93 basées sur des calculs effectués par US Navy. Elles sont obligatoires et vous permetteront de calculer la décompression en fonction de la profondeur et du temps de votre plongée. Tout cela a peut-être l'air difficile mais pas d'inquiétude: des cours théoriques sont prévus.

Le compas.

Il permet de s'orienter sous l'eau.

Le couteau.

Le couteau est un article du matériel que les règles de notre Ligue impose. Il peut en effet se révéler très utile. Vous choisirez un modèle en inox robuste et affuté. L'inox parfait n'existant pas, n'hésitez pas à l'enduire d'une épaisse couche de vaseline ou de graisse de silicone avant de le ranger dans son étui.

La lampe.

Choisissez une lampe rechargeable d'une puissance comprise entre 20 et 50 watts, d'une autonomie minimum d'une heure. Elle permet de mieux apprécier le rendu des couleurs.

L' ordinateur de plongée.

Grâce à des capteurs électroniques et un modèle mathématique, l'ordinateur affichera les informations néssécaires à la décompression. Aide précieuse pour les plongeurs expérimentés, ce n'est pas un achat prioritaire.

Les palmes.

Il existe 2 types de palmes.

  • Les palmes chaussantes qui enveloppent les pieds (prévues pour la piscine).
  • Les palmes réglables qui permettent le port des botillons (prévues pour les eaux libres).


Tous droits réservés à Octopus-Soignies ASBL Valid XHTML 1.0 Transitional